Vous souffrez d’insomnie ?

VOUS SOUFFREZ D'INSOMNIE ?

Tout d'abord, comme un tiers des Français qui déclare souffrir d'une insomnie. Il s'agit du trouble du sommeil le plus fréquent.

Ainsi, dormir mal de temps en temps est fréquent, 20 à 30 % de la population souffre d’insomnie chronique et 10% ont une insomnie sévère.

Par conséquent, il s’agit de bien faire la distinction entre une mauvaise nuit de sommeil isolée ou plusieurs nuits consécutives et un trouble récurrent qui survient nuit après nuit pendant plus de trois mois. C’est dans ce cas de figure, qu’il convient de consulter et de trouver une solution adaptée.

Par exemple 30 à 40 % d’entre nous auront à connaître des périodes d’insomnie !

De plus, les femmes insomniaques sont 2 fois plus nombreuses que les hommes. À l’inverse, le syndrome d’apnées du sommeil concerne plus les hommes que les femmes, avec 4% des hommes atteints pour 2% des femmes.

Les causes de l’insomnie:

On parle insomnie chronique lorsque l’insomnie se produit plus de 3 fois par semaine et depuis plus de 3 mois.

Ensuite, on retrouve au premier plan des causes des troubles du sommeil : l’anxiété et la dépression.
Par ailleurs, l’insomnie accentue alors la détresse psychologique, entraînant un véritable cercle vicieux dont on a du mal à sortir.
En outre, l’insomnie trouve également son origine dans les situations de stress répété.

Une bonne hygiène de vie.

Cependant, on ne peut pas écarter l’impact d’une mauvaise hygiène de vie dans ce trouble et la responsabilité de certaines maladies qui ne se révèlent qu’au cours du sommeil (syndrome des jambes sans repos ou le syndrome d’apnée du sommeil).

Le rôle du sommeil:

Pourtant, le sommeil est primordial !

Il permet de préserver son bien-être et sa santé en:

Récupérant physiquement, psychologiquement et intellectuellement.
Favorisant la concentration et la mémorisation des informations reçues au cours de la journée.
Facilitant la gestion du stress et le maintien de l’équilibre affectif.
Renforçant l’efficacité des défenses immunitaires (production des anticorps).
Assurant la croissance chez l’enfant.
Assurant la production des hormones nécessaires à la régénération des cellules de l’organisme (cicatrisation, renouvellement cellulaire).

Participant à la régulation de la glycémie et à l’élimination des toxines.

En conclusion, le sommeil est donc indispensable à l’équilibre de l’organisme. Il a donc une influence directe sur notre qualité de vie, nos relations et notre santé. Par conséquent c'est le sommeil qui permet à la « machine humaine » de fonctionner lorsqu’elle est en éveil.

Les conséquences du manque de sommeil et de l'insomnie:

Ainsi, le manque de sommeil peut passer inaperçu pendant un temps mais il finit par s’installer. Ce qui entraine un repos insuffisant et des phases de sommeil non réparateur. Nous ne pouvons pas constituer de réserves de sommeil : on parle alors de « dette de sommeil ».

Au quotidien, le manque de sommeil entraine:

Un manque d’énergie.
Des difficultés d’apprentissage (mémorisation, concentration).
Une inefficacité (absentéisme, diminution des performances).
Des troubles de l’humeur, angoisse, irritabilité.
Fatigue, somnolence, diminution de la vigilance (accidents de la route).
Diabète, obésité, dépression…

Par ailleurs, il fragilise la résistance de la personne vis-à-vis du stress et des agressions de la vie de tous les jours.

Que faire en cas d’insomnie ?

Les pathologies du sommeil sont complexes. Il est donc primordial de consulter votre médecin généraliste qui pourra faire appel à des spécialistes (psychiatres, neurologues, pneumologues, ORL, cardiologues… ), afin de déterminer la cause des troubles du sommeil.
Il est important de faire le point sur l’ensemble des symptômes ressentis, ceux qui concernent le sommeil, mais aussi ceux qui altèrent le fonctionnement pendant la journée. Seront recherchés aussi les conséquences ou intrications avec les autres pathologies. Quel soient cardiaques, endocriniennes ou psychiatriques, ophtalmologiques mais encore immunologiques…

Les bénéfices de la sophrologie en cas d'insomnie:

Enfin, si les bilans médicaux ont écarté les pathologies susceptibles d’être responsable de votre insomnie.  Vous pouvez alors choisir de tenter une approche douce.

Sophrologue, installée dans le 15ème arrondissement de Paris, je vous propose différentes techniques qui permettent de traiter individuellement, les troubles de l’endormissement, la durée des réveils nocturnes : Techniques de relaxation, de respiration, de détente corporelle et de visualisation.

Très bonne alternative aux traitements médicamenteux. La sophrologie est redoutablement efficace sur les troubles légers du sommeil principalement générés par le stress et la cogitation mentale. (Les troubles du sommeil dus à une dépression doivent être pris en charge en première intention par votre médecin traitant).

L’efficacité de la sophrologie est reconnue dans la gestion du stress. Elle a donc tout à fait sa place pour lutter contre l’insomnie.

Se libérer des tensions physiques de la journée et des pensées parasites:

Lors des séances de sophrologie, je vous accompagne dans l‘apprentissage de techniques de détente corporelle . Celles-ci vont vous permettre de calmer votre mental quelques minutes avant l’endormissement. Ce calme mental est une des conditions sine qua non à un endormissement rapide pour un sommeil de bonne qualité.
De plus, j’associe d’autres techniques personnalisées afin que vous parveniez à une bonne gestion de vos émotions et à la prise de recul indispensables au lâcher prise.

Respirer et lâcher prise !

Je vous apprends à respirer et à utiliser votre respiration. Pour évacuer les tensions, ruminations et stress, la respiration est l’outil le plus adapté. D'ailleurs, elle entraine un ralentissement du rythme cardiaque et permet à la relaxation musculaire de s’installer progressivement. C’est cette relaxation musculaire qui est propice à l’endormissement.

Se reconnecter à son corps

Vous présentez des troubles du sommeil réguliers, vous connaissez certainement cette véritable « phobie » du coucher. L’idée même d’aller vous coucher génère chez vous une anxiété importante par crainte de ne pas dormir… Cette peur provoque une anxiété tout à fait défavorable à l’endormissement et le cercle vicieux s’installe…

Grâce à la sophrologie, je vous apprends à focaliser vos pensées sur les différentes parties de votre corps avec pour objectif de le détendre dans son intégralité, en procédant progressivement, segment par segment. Cette technique de détente corporelle vous permettra de vous reconnecter à votre corps et donc de vous détacher progressivement des préoccupations et soucis du quotidien. Les conditions sont alors réunies pour que le sommeil s’enclenche plus naturellement en toute sérénité.

Anticiper positivement votre endormissement

Enfin, je vous propose un protocole personnalisé qui vous permettra d’anticiper le coucher et l’endormissement de façon positive en les visualisant.
Par la suite, vous pourrez élargir le champs d’application de cette technique de visualisation pour anticiper positivement des situations stressantes de votre quotidien.
En conclusion, vous apprendrez à vous concentrer sur une image positive qui vous permettra d’envisager plus sereinement le lendemain et de glisser tranquillement dans un sommeil réparateur.

De plus, la sophrologie a largement fait ses preuves dans la lutte contre les troubles du sommeil. Alors n’hésitez plus !

CONTACT: Catherine Turpin – Sophrologue
Cabinet ParisPsycho 75 rue du Commerce Paris 15
06 14 99 38 38

Sources : hptt/reseau-morphée.fr, hptt/blog.cassiopee-formation.com